Get Adobe Flash player

Coach Frontignan Sète

Qu’est-ce que le coaching ?

On pourrait résumer  le coaching, terme devenu très à la mode et qui est souvent employé à toutes les sauces, comme étant un processus évolutif qui vise à accompagner des personnes afin qu’elle puissent utiiser leurs capacités, leurs potentiels au maximum.

Pour cela, le coach chosi d’orienter les individus par rapport à un ou des objectifs, afin que l’on puisse se focaliser sur les solution et non sur un problème.

Il s’agit simplement de développer, à partir des solutions, de nouvelles façons de penser, d’agir, des stratégies neuves qui permettent un fonctionnement plus optimal du cerveau en dépassant les anciennes façons de fonctionner. (Celles qui ne vous conviennent plus, qui sont stagnantes)

 

Les iddées fausses et les clichés que l’on entend souvent à propos du coaching de vie.

 

Tout comme d’autres outils que l’on peut utiliser en thérapie brèves, le choaching ne sert pas à donner des conseils de motivation, ni à parler fort pour « gonfler » en énergie comme dans un vestiaire durant la mi-temps d’un match sportif.

Bien sur, le coach dans une relation de bienveillance et de confiance réciproque avec son client, pourra, par l’interaction et le questionnement, voir recadrage bienveillant, renforcer le client. Celui-ci, accompagné, trouvera les solutions, les réponses et sa façon unique d’avancer. Avec le coaching, il pourra ainsi lui-même  trouver les réponses à ses questions et de trouver son propre chemin pour avancer.

 

connaissez-vous la procrastination

A Frontignan, dans mon cabinet d’hypnothérapeute, j’ai souvent constaté, qu’un des « symptômes » récurrents, se  présentait lors de différentes problématiques : La procrastination

La procrastination : Se présente comme un fonctionnement habituel se manifestant par le report au lendemain ou plus tard, (ou jamais ?) de tâches importantes. Ce qui constitue une habitude nuisible pour nous tous.

Bien sur, beaucoup, moi y compris, reportons des actions importantes par fatigue ou gestion du temps compliqué.

Lorsqu’il ne s’agit pas d’une habitude quasi quotidienne, nous ne parlons pas de procrastination. (vous pouvez aussi regarder la petite vidéo  à la fin de cet article)

Que signifie la procrastination ? A quoi croyons-nous qu’elle nous sert ?

Cela dépend évidement de chacun et dans cet article, je ne me lance pas dans les généralités.

Dans mes relations uniques et passionnantes et avec l’expérience de praticien en thérapie brève, je peux simplement relever quelques observations similaires concernant cette habitude

Je cite ici, celle que j’identifie comme  la plus récurrente  :

La procrastination comme ruse pour se saboter, via des obstacles que l’on crée par peur du succès, en choisissent des chemins contre-productifs empêchant de développer nos potentiels épanouissants…

Quoi qu’il en soit, la procrastination devient un facteur de stress important mettant, consciemment ou non, l’être dans un état d’auto-dévalorisation (“Je suis paresseux”, “Je n’ai pas de volonté”).

Il en découle de la culpabilité (poison très nocif) qui renforce, tel un ancrage négatif,  le mécanisme de procrastination lui-même.

Ce cercle vicieux peut être rompu, très souvent, beaucoup plus facilement que vous pourriez le penser.

Soit en traitant la cause de ce symptôme.

Ou, selon, la singularité de chacun et du moment, accompagné par le praticien, se réapproprier son énergie afin de créer de petites actions qui enclenchent le cercle vertueux et favorise la résolution de la problématique qui était à l’origine de cette procrastination.

 

Vous souhaitez en savoir plus sur ce sujet et vous y mettre maintenant en apprenant des méthodes simples, cliquez sur l’image ci-dessous :

remmettre à plus tard solutions