Get Adobe Flash player

 L’hypnose

 

  • Il s’agit  d’un état modifié de conscience, spontané ou induit par un accompagnant. On parle aussi de « transe » pour désigner cet état de conscience modifié.

Cette transe n’a rien de magique, vous la connaissez bien, vous l’avez déjà ressentie en regardant un magnifique paysage ou un film passionnant qui vous absorbe. Comme lorsque vous vivez d’intenses moments de bonheur en compagnie de la personne dont vous êtes amoureux.

En voiture, vous empruntez un trajet familier et vous arrivez à destination sans trop vous souvenir d’avoir fait le trajet… Vous étiez en transe, en pilote automatique, l’inconscient vous menait à bon port.

C’est aussi dans une transe  que vous plongez avant de vous endormir. Il s’agit de de l’état hypnagogique. Cet état de transe se produit dans des moments de concentration ou de créativité intenses. Comme lorsque vous êtes absorbé dans la rédaction d’une lettre. Ainsi, un golfeur ou un joueur de tennis, totalement absorbés par un match important, se sentent mus par une force extérieure.

séance hypnose thérapeutique

 

L’existence officielle et scientifique de cet état de transe hypnotique, état entre la veille et le sommeil, a été prouvé par des images prises par tomographie sur quatre zones du cerveau différentes de celles qui s’activent à l’état de veille ordinaire, de sommeil ou de relaxation.

Dans le cadre d’une thérapie ou d’un coaching hypnotique, cet état naturel de transe hypnotique, va simplement être plus profondément intensifié et dirigé par le thérapeute pour vous accompagner vers la résolution de vos problèmes et/ou l’atteinte de vos objectifs.

Ce qu’il faut savoir :

  • L’efficacité de l’hypnose n’est pas lié à la profondeur de la transe.
  • Le patient, en hypnose thérapeutique, reste conscient tout au long de la séance
  • Il n’arrive jamais que l’on reste en état d’hypnose (de ne pas se réveiller) après une séance d’hypnose.

 

hypnotisme thérapeutique (historique)

 

 

L’hypnotisme thérapeutique sous ses différentes formes, au cours de l’histoire, et selon les civilisations, existe en tant que science pratiquée par les chamans, les druides et autres savants érudits. Nous trouvons des traces de séances d’hypnose dans l’Égypte ancienne de Ramsès II. En Grèce Antique, Socrate se positionne en tant » qu’accoucheur d’âme  » en utilisant le terme  » terpnos logos «

 

  • En 1529 Paracelse, médecin alchimiste suisse publie des travaux dans lesquels il utilise les termes de magnétisme animal et de fluide naturel.
  • En 1766 Franz Anton Mesmer, médecin, influencé par les écrits de Paracelse, il publie une thèse : « De l’influence des planètes sur le corps humain ».
  • En 1784 Chastenet Louis Pierre, disciple de Mesmer, découvre et pratique la transe somnambulique.
  • En 1843 John Elliostson, professeur de Chirurgie et inventeur du stéthoscope, pratiquait l’hypnose pour réaliser des anesthésies.
  • Le terme psychothérapie a été créé en 1891 par Hippolyte Bernheim pour désigner sa pratique de l’hypnose médicale
  • En 1885 Sigmund Freud suit une formation en Hypnose avec Bernheim. il créera la méthode « catharsis » » avec Joseph BREUER « il écrit en 1937 : « Il n’y a pas à ce jour de substitut à l’hypnose ».
  • En 1922 le pharmacien et psychologue Émile Coué publie la célèbre « Méthode Coué » après avoir appris les bases de l’hypnose
  • En 1923 le psychiatre américain Milton Erickson revoit entièrement les conceptions de l’Hypnose et de la Thérapie et fait la premère Lévitation du Bras.

 

« L’hypnose offre tant au patient qu’au thérapeute un accès aisé à l’esprit inconscient du patient. Elle permet de s’occuper directement de ces forces inconscientes qui sont sous-jacentes aux perturbations de la personnalité, et elle autorise l’identification de ces éléments de l’expérience de vie d’un individu qui ont de l’importance pour la personnalité et auxquels on doit accorder toute l’attention requise si l’on souhaite obtenir des résultats thérapeutiques. Seule l’hypnose peut donner un accès aisé, rapide et large à l’inconscient,inconscient que l’histoire de la psychothérapie a montré être d’une telle importance dans le traitement des désordres aigus de la personnalité. » Milton Erickson

« L’hypnose, c’est une relation pleine de vie qui a lieu dans une personne et qui est suscitée par la chaleur d’une autre personne. » Milton Erickson

 

Hypnose et inconscient

 

Milton Erickson part du postulat que l’inconscient (tout ce qui n’est pas conscient) est bienveillant, protecteur. Qu’il est ausi un « immense réservoir de nos ressources« , de nos potentiels de santé, de connaissances et d’optimisation de notre développement personnel.

L’inconscient agit aussi comme un réservoir qui gère notre mémoire et qui a la capacité de garder des expériences dont le conscient de ne souvient pas mais qui influent sur nos comportements actuels. L’inconscient nous protège en refoulant des évènements traumatisants. Néanmoins, ces événements sont autant de charges émotionnelles enfouies au fond de soi, et susceptibles de se traduire par l’émergence d’un symptômes (ex : phobie). Dans ce cas, l’hypnothérapeute peut intervenir pour  supprimer le symptôme en « Remodélisant » et recadrant cette histoire de Vie.